INTEGRATION SCOLAIRE

SITE INTESCOL 

 

La  F.N.A.S.E.P.H

présentation rapide

Les statuts de la F.N.A.S.E.P.H

L'assemblée générale de février 1999

 DE L'AUXILIAIRE D'INTEGRATION

ASSOCIATIONS ADHERENTES

Nouvelles coordonnées :
FNASEPH
Maison de l’Enseignement
13 Impasse Saffray
72100 LE MANS
Tél. : 02.43.16.10.39
Fax : 02.43.85.96.82
E-mail : fnaseph@wanadoo.fr

 

 

La Fédération Nationale Pour l'Accompagnement Scolaire des Elèves Présentant un Handicap,

créée en octobre 1996, regroupe des associations implantées dans toute la France qui se sont données le même objectif :

 Favoriser l'intégration scolaire individuelle d'enfants et adolescents handicapés

 quel que soit le niveau d'enseignement (maternel au élémentaire, secondaire général ou professionnel, supérieur) et quelle que soit la nature du handicap (moteur, sensoriel ou mental). En particulier, ces associations ont organisé des services d'accompagnement personnel de ces enfants ou adolescents dans tous les cas ov une telle présence était nécessaire à leur maintien en milieu scolaire ordinaire.

 

Les objectifs de ce collectif d'associations sont :

- de faire reconnaître le caractère national du besoin d'un tel accompagnement

- de conjuguer les efforts pour développer au sein de la fédération une capacité de proposition technique auprès des administrations concernées, des collectivités, des parlementaires et des grandes associations actives dans le domaine du handicap.

 

Les actions de la F.N.A.S.E.P.H

-favoriser la mise en commun des expériences et réflexions d`associations oeuvrant pour I`intégration scolaire dans toutes les régions de France.

-sensibiliser le public et les décideurs aux aspirations (légitimes des personnes handicapées et de leurs familles .Cette intégration peut permettre cfe reduire le coût de prises en charges parfois surmédicalisées et segregatives peut, à terme, génêrer des milliers d`emplois:

-demander

· la reconnaissance d'un métier d'auxiliaire d'Integration Scolaire (formation, qualification, statut...)

· l'instauration d'un cadre institutionnel pour la gestion technique, administrative et financière des services d`Auxiliaires d`intégration (missions départementales d'Integration de l'Education Nationale, : services rattachés a un SESSAD)

. la définition d'un mode de financement

 

UN METIER A INVENTER

L'intégration scolaire des enfants handicapés est un droit. Cependant, elle a du mal à se réaliser pour certains enfants et adolescents dont le handicap exige de façon continue l'aide d'une tierce personne pendant le temps scolaire :

 l'auxiliaire d'intégration scolaire

 En classe, pendant les intercours, au restaurant scolaire, l'auxiliaire d'intégration apporte une aide matérielle et éducative, indispensable à la réalisation du projet d'accueil de l'élève handicapé.

 

 Une formation pour de nouvelles compétences

 La formation proposée aux auxiliaires d'intégration scolaire devra leur permettre d'acquérir des connaissances sur le développement physique, psychologique et social de l'enfant et de l'adolescent, sur le handicap, sur le système éducatif et les approches pédagogiques, de développer des compétences et des attitudes professionnelles.

Cette formation pourrait s'inspirer de qualifications existantes pour des métiers du secteur éducatif et médico-social en leur ajoutant une spécialisation originale. Un diplôme spécifique devra sanctionner cette formation.

 

 Un cadre à définir

L'organisation d'un service d'accompagnement d'enfants et d'adolescents handicapés intégrés en milieu scolaire mobilise activement les ressources d'une pluralité de partenaires :

· l'éducation nationale ,

· la direction départementale des affaires sanitaires et sociales,

· les collectivités territoriales ,

· les associations et les organismes locaux engagés dans la gestion d'établissements ou de services destinés aux personnes handicapées.

 

Une équipe professionnelle d'encadrement peut seule permettre d'assurer :

· la gestion du service (administration, financement, ressources humaines) ;

· le suivi technique des auxiliaires (soutien pédagogique et psychologique, supervision des relations avec les établissements scolaires et les familles) ;

· l'organisation de la formation des auxiliaires d'intégration.

Ce dispositif, adapté aux réalités locales, peut seul garantir la mise en place de l'accompagnement professionnalisé et personnalisé dont ont besoin de nombreux enfants et adolescents handicapés pour rester à l'école ordinaire avec les autres écoliers, collégiens, lycéens et étudiants.

Francité

retour à la page d'accueil du site